Flamenco

Pour les cours de flamenco, nous vous proposons un entretien préalable gratuit, sans engagement, afin d’établir un programme d’apprentissage sur mesure pour vous, avec les morceaux qui vous intéressent le plus.

Niveau débutant

Technique fondamentale de la guitare flamenca

  • rasgueo basique
  • Arpèges fondamentaux double (imami)
  • simple (ima – ami)
  • Technique butée (picado)
  • Technique du pouce BUTER ET ALZAPÙA

Technique pouce/index

  • Comment donner des coups rythmiques (golpe)

Initiation au rythme flamenco (compas)

Style (palos) flamenco

  • Tientos, tango, rumba, solea, fandango abandolao, alegria, colombiana, sevillana, taranto

Niveau intermédiaire

  • Rasgueo combiné
  • Rasgueo imax
  • Etude de rasgueo
  • Etude d’arpèges (falsetas)
  • Etude de technique de pouce alzapua (falsetas)
  • Technique de trémolos flamenco

Etude de falsetas et compas

Solea, tientos, tango, solea por buleria, guajira, siguiriya, buleria, rumba, fandango de huelva, abandolao, alegria, colombiana, sevillana, buleria

Niveau Avancé

  • Etude et montage de composition de flamenco
  • Initiation accompagnement au chant
  • Perfectionnement rythme (compas et falsetas)

Solea, tientos, tango, solea por buleria, guajira, siguiriya, buleria, rumba, fandango, abandolao, alegria, colombiana, sevillana, fandango de huelva, taranta, granaina , malagueña , farruca

La Guitare flamenca

Contrairement à la guitare classique à l’attaque souple et à l’étouffement long et progressif, l’objectif donné à la guitare flamenco est d’offrir un son puissant et percutant recouvrant les bruits de pas des danseurs. Ce sont alors des essences de bois spécifiques rendant la guitare plus légère, qui permettent d’augmenter son volume et mettre l’accent sur l’attaque des notes. La guitare flamenco est une guitare unique, très intéressante à jouer. En vous y mettant, vous découvrirez des techniques que l’on ne voit pas dans le classique et vous pourrez améliorer votre jeu d’improvisation. Découvrez cet univers riche en polyrythmie, en cadence et en technique. Nous aborderons ensemble de nombreux styles de musique (palos), de la rumba dansante et festive à la solea grave et sombre en passant par la farruca profondément orientale et viscéralement flamenco. Nous étudierons les origines, l’aspect rythmique, le compass, l’accompagnement rythmique, les palmas, la technique main droite, rasgueados, picado, pulgar, golpe, arpèges, alzapua et de nombreuses autres, le tout en vidéo et tablatures. Le flamenco est une discipline exigeante. Il regorge de rythmes et de codes bien précis qu’il faut connaitre absolument, mais l’une des vraies difficultés est qu’il faut savoir en sortir régulièrement. C’est ce paradoxe qui fait que le flamenco est un art de vivre, insatiable et sans finalité. Il se mélange à merveille aux musiques actuelles telles que le jazz, la fusion, etc

Vocabulaire du guitariste flamenco

Les rasgueos : C’est la technique la plus courante au flamenco. Elle consiste à établir un mouvement séquencé en étendant les doigts rapidement les uns après les autres en donnant beaucoup de volume et de puissance.

Le Golpe (coup) : En tapant avec l’annulaire, le majeur, la paume ou le pouce sur le golpeador (la plaque de protection), vous produisez une percussion pouvant être effectuée en même temps qu’un autre mouvement avec les autres doigts.

L’Alzapua : Le pouce joue une note en buté, puis une seconde note sur la corde suivante qu’il rejoue en remontant.

Le pulgar (pouce) : Jouer uniquement au pouce en buté.

L’Arpegio (arpège) : série de notes émises successivement et qui considérées ensemble, forment un accord. Cette technique consiste à pincer les cordes de la guitare une à une.

Trémolo flamenco : il utilise 4 doigts, pouce, annulaire, majeur et index.

Le Picado : technique de butée

Abanico

Histoire du flamenco

Etymologie du mot « flamenco » : les 3 théories

(XIXe siècle) De l’espagnol flamenco. Selon Francisco Rodriguez Marin, l'origine du mot serait le flamant rose (flamenco en castillan) en référence à la tenue et à la silhouette du chanteur.
Autre hypothèse émise par des experts tels que Hipólito Rossy, Carlos Almendro ou George Borrow : nous devons le mot flamenco à la musique polyphonique de l’Espagne au XVIe siècle qui se serait développée sous l'influence des Pays-Bas, c’est-à-dire, avec les anciennes Flandres (Flamenco étant la traduction espagnole de Flamand).
Le terme pourrait aussi dériver des termes arabes felah-mengus (« paysan errant »), selon l'historien Blas Infante. Une autre thèse plus linguistique se réfère à l’argot du XVIIIème siècle qui donnait au mot flamenco le sens de « fanfaron », ou fait le rapprochement avec le mot « flameante » qui signifiait « flamboyant ».
Les origines du mot « flamenco » et de l’art qu’il désigne ont donné lieu à bien des suppositions. Mais quelles que soient les thèses avancées, la patrie reconnue du flamenco est l’Andalousie, formée par le grand triangle du Guadalquivir. Il y est apparu sous sa forme actuelle vers la fin du XVIIIème siècle. En constante évolution, le flamenco a des frontières « poreuses », et toute tentative pour le définir est à la fois périlleuse et réductrice.

Les styles musicaux

Rock

Rock

« Le rock est la foutue meilleure drogue du monde. » ( Angus Young).

Jazz

Jazz

« Le jazz est la révolte de l’émotion contre la répression. » (Joel A. Rogers).

Funk

Funk

« Le virtuel et la funk réchauffe le coeur. »

Flamenco

Flamenco

« L’emballage peut être important, le contenu doit l’être. » (Paco de Lucia).

Blues

Blues

« Le blues est facile à jouer, mais difficile à ressentir. » (Jimi Hendrix).

Que ce soit en visio ou directement chez vous à Seville, El guitador vous assure des cours de 1 heure tout niveau. Vous pouvez directement commander une série de 10 cours ou tout simplement faire un cours d'essai.
Contactez-moi